"Depuis juillet 2004, François Schneider marche sur les chemins (héraultais) avec l'ânesse Jujube pour la 'décroissance de toutes les tumeurs'. [...]. Cet homme qui se dit 'écologue et paysan-cueilleur' veut mettre en avant 'la décroissance soutenable contre le développement incontrôlé de notre société industrielle'. Qu'il s'agisse de l'envahissement des voitures, la pollution, la dégradation de la qualité de vie, le gaspillage par une surconsommation inutile.
Détenteur d'une thèse de doctorat sur les écobilans des produits recyclés, François a dénoncé 'l'effet rebond' par lequel les gains que les progrès technologiques peuvent théoriquement nous apporter se trouvent anéantis par une croissance effrénée de la consommation.
Victime d'une tumeur osseuse à une vertèbre dorsale, il a été opéré avec succès même si la maladie est encore active. Mais elle lui a redonné des forces dans son combat. Pour lui, la tumeur est un peu à l'image de cette société industrielle.... qui s'est mise à croître sans limites".