J'aimerais savoir si les inconscients pollueurs, que je croise en ville, qui jettent leurs mégôts (allumés naturellement) par la fenêtre de leur voiture, le font aussi lorsqu'ils se promènent dans nos jolis paysages du sud, bien secs en cette saison ?