"La Maison près de la Fontaine"
Paroles et Musique Nino Ferrer

La maison près de la fontaine
couverte de vigne vierge et de toiles d'araignée
sentait la confiture
et le désordre et l'obscurité,
l'automne,
l'enfance,
l'éternité.

Autour il y avait le silence,
les guêpes et les nids des oiseaux
On allait à la pêche aux écrevisses avec monsieur le curé.
On se baignait tout nus, tout noirs
avec les petites filles et les canards.

La maison près des H.L.M.
a fait place à l'usine et au supermarché.
Les arbres ont disparu,
mais ça sent l'hydrogène sulfuré,
l'essence,
la guerre,
la société.

C' n'est pas si mal
et c'est normal.
C'est le progrès.