Certes, le ridicule ne tue pas.
Ce qui de l'ouragan n'est pas le cas.
Mais le défi était lancé,
je n'y ai pas résisté.
Au risque d'effrayer les habitués
et les quelques visiteurs égarés,
voici un flot de paroles désuètes
autour du ciel de notre planète.
Merci à "pm" pour ses sources d'inspiration et toutes mes confuses aux fans.

Comme un ouragan qui passait sur moi,
l'amour a tout emporté.
T'es restée, l'envie et l'accent d'furie
qu'on ne peut plus arrêter.
Comme un ouragan, la tempête en moi
a balayé le passé,
allumé le vice. C'est un incendie
qu'on ne peut plus arrêter.
S. de M.

InZeCiel9991
 

InZeCiel9992
Photo : NASA

InZeCiel9993