Lorsque j'ai démarré cette petite série, j'étais loin de me douter que la dernière Clownerie de "ma" petite préférée ne me ferait point rire du tout.
Flashback.
Au printemps dernier, pour, égoïstement, savourer plus longtemps le plaisant spectacle, j'ai triché. J'ai continué à distribuer quelques graines sur le rebord de la fenêtre. Quelques espèces, comme les moineaux, les verdiers et surtout les mésanges sont venues présenter leurs petits. Les fameuses photos de famille.

Mzlls_Blue

Au retour de l'hiver, la petite maman (ici au premier plan) n'est pas réapparue. Les trois petites mésanges sont venues picorer un certain temps ensemble. Mais au fil du temps, seule Mam'zelle Blue (la plus à droite) est restée dans les parages.
Il y a une semaine, j'ai découvert que la petite demoiselle était accidentée, blessée à l'oeil, elle a perdu la moitié de sa vision. Depuis, chaque jour, c'est avec un petit pincement au coeur que je guette ses discrètes apparitions. Je scrute chaque creux de branches, chaque abri sous les feuilles des arbres, chaque signe de vie. Et chaque jour c'est le même soulagement lorsque, enfin, je la repère. Elle semble survivre, craintive, prudente, sa petite tête tournant dans tous les sens pour compenser le handicap. Elle s'est même aventurée aujourd'hui à venir chiper une graine au nez et à la barbe des verdiers gloutons et des chardonnerets peu partageurs.
Je me dis que la nature est bien faite et que, si elle a survécu une semaine à sa blessure, elle s'adaptera à son nouvel état.
Difficile d'observer ce petit monde en s'interdisant toute émotion.