"Certains déchets produits par les centrales nucléaires
sont dangereux pendant des centaines de milliers d’années.

Réduire leur radioactivité est impossible et aucune solution satisfaisante n’existe pour les gérer. D’aucuns proposent l’enfouissement mais, à terme, les éléments radioactifs atteindront fatalement l’homme et son environnement.
Accepter le nucléaire revient à léguer nos déchets les plus toxiques à nos enfants et à les obliger à vivre dans un monde contaminé par la radioactivité".

"Comme le pétrole, l’uranium s’épuise.

Son prix a été multiplié par 10 en quelques années. L’industrie française se fournit à l’étranger : la thèse du nucléaire garant de l’indépendance énergétique est donc infondée. De plus, nombre de ces approvisionnements reposent sur des accords fragiles, aux relents colonialistes, passés avec des pouvoirs autoritaires au détriment des populations locales".